AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 1:13


Türkiye Cumhuriyeti



État civil

Pays représenté : Successivement Oghouzes, Sultanat de Roum (perse : سلجوقیان روم), Empire Ottoman (turc ottoman : دولتِ عَليه عُثمانيه) puis République de Turquie (turc moderne : Türkiye Cumhuriyeti)

Nom : Adnan (turc ottoman : إدنان)
Prénom(s) : Sadık (turc ottoman : ساديك)
Surnom(s) : Le Vieux, le Barbu, le Sultan des Baklavas etc.

Âge : 19 ans
Sexe : M
Date de naissance : 29 Octobre (jour de la proclamation de la République de Turquie)
Lieu de naissance : District de Şişli, Istanbul, Turquie

Cycle scolaire : College
Club fréquenté : Club de Cuisine aka son Harem


Caractère

Turkish problem #41: When a neighbor passes a plate in, you have to return the plate full; not empty.

A travers son histoire l'Empire Ottoman puis la Turquie se sont vus être l'objet de beaucoup de rumeurs, avérées ou non, déformées ou pas, préjugés et autres légendes urbaines, qui ont fait de son représentant une Nation particulièrement optimiste et particulièrement fière. En premier lieu, on retiendra de la Turquie son sens particulier de « l’amitié ».

Sans connaitre, il aborde les gens avec une aisance déroutante et est capable de lancer une conversation entière sur l’origine de la personne avec qui il parle, du genre : « Salam, tu viens d’où ? Estonie ? Ah, je connais ! Il parait que vous êtes tous déprimants là-bas. Allez viens, j’te paye un thé, on le boira dans les coussins autour d’une shisha. » Conversation turque typique. Il ne le cachera pas, Sadık est une Nation extrêmement envahissante, bavarde, communicative – quand il n’est pas de mauvaise humeur ou quand il ne sort pas d’une session HARP en pleine période de déclin de l’Empire Ottoman – et qui sourit à tout et n’importe quoi à la fois.

Par ailleurs, il est inutile de préciser à quel point le Turc est chaleureux et sait prendre soin de ses invités (il n’offre pas que la shisha et le thé, il offre aussi les lokums et le rakı), au point que, bizarrement, la meilleure partie de la conversation se passe toujours au moment où les invités s’apprêtent à partir.

Turkish problem #67: "My mom makes the best (insert food here)."

Les rendez-vous shisha sont les genres de moments qui se prêtent particulièrement aux séances bien superficielles de  « Thé et Gossip Girl ».

Qu’on en dise ce qu’on veut, Sadık est friand des ragots et rumeurs qui peuvent parcourir les couloirs de l’Académie et ne se gêne pas non plus pour en lancer lui-même. Il ne cache rien – surtout quand cela ne le concerne pas. On évitera également de lui parler de la représentation de la Grèce Antique pour qui il a passablement un béguin depuis sa première session de mise en situation – et c’est généralement les Nations avec qui il s’entend le moins qui en pâtissent le plus, justement. Avec le Turc, la Grèce est un vaurien qui pue la litière à des kilomètres, Hongrie ne porte pas de soutien-gorge – il ne sait pas vraiment si c’est vraiment vrai ou pas en fait – et Autriche devrait arrêter de faire l’amour au piano de la salle commune. Pour ça d’ailleurs, Sadık n’a aucune pudeur (comme s’il en avait eue un jour).

Un peu excentrique, un peu familier, un peu beaucoup frimeur, son pays est le meilleur et il mettra tout en œuvre pour le prouver.

Turkish problem #17: When your dad has a natural loud voice.

Il n’y a rien de plus agaçant pour un Turc que de marcher derrière quelqu’un qui avance lentement ou qui parle à voix très basse. Le méditerranéen est en effet ce qu’on peut qualifier comme hyperactif (pas au sens médical du terme). En même temps vu la quantité de sucre qu’il mange toute la journée, c’est à se demander comment il fait pour que ce ne soit pas le contraire.

Il dit les choses comme il les pense – avec une discrétion presque légendaire –, sans vraiment y mettre les pincettes – il est nul en Diplomatie, ce n’est pas vraiment un truc qu’il est capable de dissimuler. On retiendra également la facilité déconcertante avec laquelle on peut le manipuler. Il fonce dans le tas, avec un tel volontarisme que ç’en est déroutant, persuadé qu'il va gagner et il est tout à fait envisageable de lui faire faire des défis stupides : si on lui affirme qu’il ne peut pas faire quelque chose ; il prouvera automatiquement le contraire. Sadık a souvent la bougeotte et ça ne lui fait pas un second trou d’balle

Turkish problem #43: The tea glass is as stubborn as a Turkish, once it's stuck on its plate, it won't come out.

Les extrêmes turcs montreront à qui a décidé de le faire sortir de ses gonds – faut vraiment le vouloir, je vous préviens – des côtés beaucoup moins sympathiques que ce qu’il a pu montrer précédemment. Sa frime devient de l’arrogance et de l’égoïsme, sa fierté est maintenant de l’orgueil et son volontarisme primaire quant aux défis qu’il peut lancer ou se lancer se transforme en une impulsivité et une obstination qui le rendent invivable. Ces traits de caractère se distinguent particulièrement lors des sessions HARP sous l’époque Ottomane ou encore auprès des autres élèves si ceux-ci ne lui montre pas le respect qui lui est dû – il était un grand Empire lui, Madame.

C’est justement cette période qui fait ressortir une tendance franche de Sadık à l’entêtement et à une vision du monde très bicolore. Plus il avance dans les années à l’Académie, plus on peut se rendre compte à quel point le côté Ottoman peut dominer. Le Turc est terriblement rancunier, autoritaire et dominateur. Il aime que ça marche comme IL l’a décidé et pas autrement. Il n’a d’ailleurs aucune patience et il n’est pas rare que ses envies de ottoman slap (osmanlı tokadı) se concrétisent (ne pas confondre avec la turkey slap s'il vous plaît).

Turkish problem #29: Crazy dance in Kaisery

Spoiler:
 


Description Physique

Turkish problem #60: Belly fat aka Turkish muscle.

Lorsque le représentant de la Turquie entre dans une pièce, on le remarque non seulement parce que sa voix porte au loin mais aussi grâce à sa stature. Du même gabarit que Russie, le turc mesure un mètre quatre-vingt-trois pour quatre-vingt-cinq kilos. Ses épaules sont carrées, ses os lourds et il a un peu de gras au bide, ce qui le rend tout de suite imposant (pour le gras, il s'en fiche).

La plupart des Turcs n’aiment pas vraiment qu’on dise qu’ils sont typés « arabes » et Sadık ne déroge pas à la règle. Sa peau est hâlée, de part ses ancêtres kurdes, ses cheveux, coupés courts avec un faux-pli à la nuque, sont bruns. Seuls ses yeux sont clairs et contrastent quelque peu avec le reste du personnage.

A noter qu’il se laisse pousser un collier de barbe pour faire plus vieux (et aussi parce que c’est la grosse flemme le matin).

Turkish problem #90: You can't fake fashion. We do in Turkey.

La plupart du temps, on verra le Turc affublé d’un masque blanc sur son visage qui est un peu sa marque de fabrique. Il est rare qu’il se montre en public sans.

Concernant l’uniforme, Sadık le porte de façon très personnelle. Il ajoute entre la chemise sortie du pantalon et la veste ouverte, un pull à capuche et une écharpe blanche. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il fait froid dans cette Académie et qu’il se les pelle.

Dernière chose : il porte un nazar boncuğu autour du poignet pour le protéger contre le mauvais œil.


Questions en vrac

•  Quel est le souvenir historique qui a le plus marqué votre personnage ?


Spoiler:
 

Turkish problem #40: Still beliving in Tarkan being a world class superstar.

De toutes les périodes que Sadık a pu voir dans sa scolarité, c'est sans doute l'Âge d'Or de l'Empire Ottoman qui l'a le plus marqué notamment les treize périodes de campagnes menées par Süleyman I qui régna de 1520 à 1566. En plus des conquêtes territoriales en Perse, dans les Balkans et en Hongrie que le Sultan réussit (il a surtout retenu la victoire de la bataille de Mohács), c'est surtout l'affirmation du travail de ses prédécesseurs ainsi que l'expansion des sciences et des arts ottomans qui fascina le plus le jeune Turc.

Parce que hey quoi d’neuf, j’suis riche et powerfull. Ta bouche.

PS : Eviter de lui mentionner les deux cassages de dents sur Vienne ni les croissants de boulangerie.

•  Votre personnage a-t-il un jardin secret ?

Turkish problem #26: Yoghurt is the cure for absolutely everything.

Il n’est pas vraiment du genre à faire la midinette à la "Cher Journal", non. Son jardin secret est dans son armoire derrière la montagne de fringues et ça se nomme : orgie de sucreries, bonbons et autres trucs qui se conserve dans le saccharose combo narguilé (il demande souvent à son père de lui envoyer du tabac pour ça). Pendant les périodes de pénuries, il s'en tire souvent avec un ou deux paquets de cigarettes mentholées, histoire d'avoir une haleine passablement fraîche tout en ayant la pure classe.

La bouffe sucrée et le tabac sont ses échappatoires et c'est encore mieux quand c'est consommé affalée dans des coussins (ou sur un matelas, à défaut) avec un bon çay ou du rakı. Parce que rien foutre de ses journées, c'quand même cool.

•  Quelles sont ses relations les plus impactantes ?

France & Chine : Le harem dont il est le Sultan.

Turkish problem #4: Sharing baklava's origin with Greeks.

Les anciennes possessions ottomanes (Grèce, Egypte, Chypre, Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Moldavie) avec qui les relations sont hyper-méga-tendues, super-tendues ou impossible, ça dépend.

Turkish problem #42 : EU = Unicorns.

Les ex-Habsbourg et ex-possessions des ex-Habsbourg, qu'ils soient latins (Belgique, Espagne, Italies) ou germaniques (Pays-Bas, Allemagne/HRE, Prusse, Autriche) : Ca n'a jamais été une grande amitié, même encore maintenant (pire depuis que PB a décidé de faire dans la tulipe).

Portugal : Ils s'entendent bien en général.

Russie : Un rival depuis toujours même s'ils font tous les deux des efforts pour ne pas créer l'Apocalypse.

Spoiler:
 

Turkish problem #52: Meet foreigners. Teach them how to swear in Turkish.

Australie & Nouvelle-Zélande : Ça fait des années qu'on lui rabâche des choses sur l'ANZAC. Un grand respect, sans aucune animosité.

•  Quelles sont les langues qu'il pratique ?

Turkish problem # 49: "Oh I can speak Turkish!" "You can?" "Yeah gobble gobble."

Turc (moderne, dialecte d'Istanbul) : langue maternelle.
Anglais (américain) : bilingue avec un parfait accent.
Turc (ottoman) : apprentissage autodidacte.
Grec (moderne) : ne connait que des insultes.

•  Quelle est la première chose que fait votre personnage en se levant le matin ?

Il grogne. Eh ouais. Le premier mot qui sort de sa bouche est un grognement à moitié mangé par l'oreiller, puis il fait un repeat de son réveil parce qu'il ne bouge avant d'avoir entendu au moins cinq fois la sonnerie. C'est qu'il a déjà la vieillesse du monde sur les épaules le Pépère, il a du mal à se lever.

Et vous ?

Surnom : -
Âge : -
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai suivi les loukoums et y'avait de la lumière, alors j'suis entrée.
Des commentaires ? Je portais des fezes avant Doctor Who, moi !
Et le code : Sur du pain avec du beurre.



Dernière édition par Turquie / Sadık Adnan le Mar 23 Déc - 9:34, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 13:41

AH BHEN T'AS ENFIN BOUGÉE TON AUGUSTE POSTÉRIEUR, FEIGNASSE.
Bienvenue <3

(et merci, je vais encore avoir le minikeums pour le reste de la journée dans la tête gruh greuh)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 15:44

Truquie! Bienvenue >D
Revenir en haut Aller en bas
Directeur
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 18:13

Validé !

Chambre 4 !

Bienvenue !

...................
.... Oh mais.
Il me semble que le club de cuisine est au complet. Ok, à table tout l'monde !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academixtehetalia.fr-bb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 19:01

Autriche: il a bien fallu, ton "BOUGE TON BOULE" était efficace.
Prusse: On va dire que l'inversion du U et du R n'était pas intentionnelle. èvé

Merci en tout cas. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 20:40


*____________________*

Wooooooowwww

Si crois moi c'est le commentaire le plus clair qui soit :3
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie / Viktorija L.
High, Chambre 2
avatar


MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Ven 21 Nov - 23:25

Bienvenue parmi nous^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Jeu 11 Déc - 8:16

Je préviens juste que Madame Turquie a fait un petit passage chez Thaïlande et que du coup, j'ai màj la fiche. : )
Revenir en haut Aller en bas
Directeur
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   Jeu 11 Déc - 12:12

*Retire Turquie de son harem du couloir des filles, et le pose comme un pitit Playmobil dans la chambre B*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academixtehetalia.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turkish problem #1 : I'm Turkish, I cannot keep calm !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Katastrof, Frans an ranfo: Preval chita relasks gade an fas operayon sekou yo
» Comment interpéter la montée de l'insécurité en Haiti ?
» Problème Ripway
» Ayisyen mennen RESTAVEK Ozetazini, ala de wont mezanmi !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AcadéMixte Hetalia :: Secrétariat :: Inscriptions des élèves :: Dossiers archivés-
Sauter vers: